jambe humaine - Human leg


Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
jambe humaine
Gray1240.png
aspect latéral de la jambe droite
Détails
identifiants
Latin membrum inferius
Engrener D007866 , D035002
FMA 7184
terminologie Anatomical

L' homme jambe , dans le grand sens , est l'ensemble inférieur membre du corps humain , y compris le pied , la cuisse et même la hanche ou fessière région. Cependant, la définition de l' anatomie humaine se réfère uniquement à la partie du membre inférieur s'étendant du genou à la cheville , également connu sous le nom crus . Les jambes sont utilisées pour debout , et toutes les formes de locomotion , y compris de loisirs tels que la danse , et constituent une partie importante de la masse d'une personne. Jambes féminines ont généralement plus de la hanche antéversion et tibio - fémorales angles, mais plus courts fémur et tibia longueurs que ceux des hommes.

Structure

Dans l' anatomie humaine, la jambe inférieure est la partie de la branche inférieure qui se trouve entre le genou et la cheville . La cuisse est comprise entre la hanche et le genou et qui constitue le reste du membre inférieur. Le terme du membre inférieur ou « extrémité inférieure » est couramment utilisé pour décrire toute la jambe. Cet article suit généralement l'usage commun.

La jambe depuis le genou jusqu'à la cheville est appelé crus ou cnemis / n i m ɪ de la / . Le veau est la partie de dossier, et le tibia ou du tibia ainsi que les plus petites péroné forment le devant de la jambe inférieure.

Comparaison entre les squelettes humains et gorilles. (Gorilla dans la posture tendue non naturelle.)

Evolution a fourni le corps humain avec deux fonctions distinctes: la spécialisation du membre supérieur pour la manipulation visuellement guidée et le développement du membre inférieur dans un mécanisme spécifiquement adapté pour l' efficacité bipède marche . Alors que la capacité à marcher debout est pas unique à l' homme, d' autres primates ne peuvent y parvenir pour de courtes périodes et à une grande dépense d'énergie. L'adaptation humaine à la bipédie ne se limite pas à la jambe, cependant, mais a également affecté l'emplacement du corps du centre de gravité , la réorganisation des organes internes , et la forme et biomechanism du tronc. Chez les humains, le double en forme de S colonne vertébrale agit comme un amortisseur qui déplace le poids du tronc sur la surface porteuse de charge des pieds. Les jambes de l' homme sont exceptionnellement longs et puissants en raison de leur spécialisation exclusive pour le soutien et la locomotion - en orangs - outans de la longueur de la jambe est 111% du tronc; dans les chimpanzés 128%, et chez l' homme 171%. Bon nombre des muscles des jambes sont également adaptés à la bipédie , la plupart essentiellement les muscles fessiers , les extenseurs du genou commune, et les muscles du mollet .

Squelette

Les os de la jambe

Les principaux os de la jambe sont le fémur (os de la cuisse), tibia (os du tibia), et à proximité du péroné , et ce sont tous les os longs . La rotule (rotule) est l' os sésamoïde en face du genou . La majeure partie du squelette de la jambe a des proéminences osseuses et des marges qui peuvent être palpés et certains servent de repères anatomiques qui définissent l'étendue de la jambe. Ces repères sont l' épine iliaque antéro - supérieure , le grand trochanter , la marge supérieure du condyle médial du tibia , et la malléole médiale . Exceptions notables à la palpation sont l' articulation de la hanche , et le col et le corps, ou l' arbre du fémur.

Habituellement, les grosses articulations des membres inférieurs sont alignés dans une ligne droite qui représente l'axe longitudinal mécanique de la jambe, la Mikulicz ligne. Cette ligne étend de l' articulation de la hanche (ou plus précisément la tête du fémur ), à travers l' articulation du genou (l' éminence intercondylienne du tibia), et vers le bas vers le centre de la cheville (la mortaise de la cheville, la poignée en forme de fourche entre la médiane et malléoles latérale ). Dans la diaphyse tibiale , les axes mécaniques et anatomiques coïncident, mais dans la diaphyse fémorale , ils divergent 6 °, ce qui entraîne l' angle fémoro - tibiale de 174 ° dans une jambe avec un alignement axial normal. Une jambe est considéré comme droit lorsque, avec les pieds réunis, les deux malléoles interne de la cheville et le condyle médial du genou se touchent. Divergence de l'angle fémoro - tibiale normal est appelé genu varum si le centre de l'articulation du genou est latéral à l'axe mécanique (distance intermalléolaire excède 3 cm), et genu valgum si elle est interne à l'axe mécanique (distance intercondylienne est supérieure à 5 cm). Ces conditions imposent des charges asymétriques sur les articulations et l' étirement des adducteurs et soit abducteurs de la cuisse.

L'angle d'inclinaison formé entre le col et la tige du fémur, (angle collodiaphysial), varie en fonction de l' âge d' environ 150 ° dans le nouveau-né, elle diminue progressivement jusqu'à 126-128 ° chez l' adulte, pour atteindre 120 ° dans la vieillesse. Les modifications pathologiques dans cette résultats de l' angle de posture anormale de la jambe: Un petit angle produit coxa vara et un grand angle dans coxa valga ; celui - ci est généralement combiné avec genu varum et coxofémoral conduit genu valgum. En outre, une ligne tracée à travers le col du fémur , superposé , une ligne tracée à travers les condyles fémoraux forme un angle, la torsion angle, ce qui permet des mouvements de flexion de l'articulation de la hanche pour être transposé en mouvements de rotation de la tête fémorale. Augmentation anormale angles de torsion se traduit par une branche tournée vers l' intérieur et un angle diminué dans une branche tournée vers l' extérieur; les deux cas , résultant dans une gamme réduite d'une mobilité des personnes.

Muscles

hanche

Fonction des muscles de la hanche
Mouvement Les muscles
(par ordre d'
importance)
latéral
rotation

• • Sartorius grands fessiers
• Quadratus crural
• internus d' Obturator
• medius et minimus Fessier
• psoas
(avec psoas ♣)
• obturateur externe
• Tous les adducteurs fonctionnels , à l'
exception gracile * et pectiné
• pyramidal

médial
rotation

• médius et Fessier
(fibres antérieures) minimus
• tenseur du fascia lata *
• grand adducteur
(fibres longues) médiales
• pectiné (avec la jambe enlevée)

Extension

• Le grand fessier
• Moyen fessier et
minimus (fibres dorsales)
• adducteur
• piriforme
• Semimembranosus *
• Semitendinousus *
• * biceps fémoral
(tête long)

Flexion

• psoas
(avec psoas ♣)
• * tenseur du fascia lata
• pectiné
• adducteur
• adducteur
• Gracilis *
• * crural Rectus
• * Sartorius

Enlèvement

• Moyen fessier
• tenseur du fascia lata *
• grand fessier
(fibres de fascia lata)
• petit fessier
• Piriformis
• L' obturateur interne

Adduction

• grand adducteur
(avec adducteur minimus)
• adducteur
• adducteur
• Le grand fessier (fibres
à fessière tubérosité)
• Gracilis
• pectiné
• Quadratus femoris
• obturateur externe
• tendineux *

Remarques agir également sur les articulations vertébrales.
* Agir également sur l' articulation du genou.

Il y a plusieurs façons de classer les muscles de la hanche: (1) Par localité ou innervation (divisions ventrale et dorsale de la couche du plexus); (2) par développement sur la base de leurs points d'insertion (un groupe postérieur à deux couches et un groupe antérieur); et (3) en fonction (par exemple extenseurs, fléchisseurs, adducteurs et abducteurs,).

Certains muscles de la hanche agissent aussi sur soit l'articulation du genou ou sur les articulations vertébrales. De plus, parce que la zone d'origine et l'insertion d'un grand nombre de ces muscles sont très étendus, ces muscles sont souvent impliqués dans plusieurs mouvements très différents. Dans l'articulation de la hanche, la rotation latérale et médiale se produit le long de l'axe du membre; extension (également appelé dorsiflexion ou rétroversion) et la flexion (anteflexion ou antéversion) se produisent le long d'un axe transversal; et l'enlèvement et se produisent sur une adduction axe sagittal.

Les muscles antérieurs de la hanche sont les dorsales psoas , un groupe de deux ou trois muscles avec une insertion partagée sur le petit trochanter du fémur. Les principaux psoas provient de la dernière vertèbre et le long de la colonne vertébrale lombaire pour étirer vers le bas dans le bassin. Le iliaque provient de la fosse iliaque du côté intérieur du bassin. Les deux muscles se réunissent pour former le muscle psoas , qui est inséré sur le petit trochanter du fémur. Le mineur psoas , seulement présent à environ 50 pour cent des sujets ci - dessus provient psoas pour étirer de manière oblique vers le bas pour son insertion sur le côté intérieur du muscle grand.

Les muscles de la hanche dorsale postérieure sont insérés ou directement en dessous du grand trochanter du fémur. Le tenseur du fascia lata , étirement de la colonne vertébrale iliaque antéro - supérieure vers le bas dans le tractus Maissiat , presses la tête du fémur dans le cotyle , mais aussi fléchit, tourne médiale, et kidnappe à articulation de la hanche. Le piriforme origine sur la surface pelvienne antérieure du sacrum , passe à travers les plus grandes échancrure sciatique , et des inserts sur la face postérieure de la pointe du grand trochanter. En position debout , il est un rotateur latéral, mais il aide également l' extension de la cuisse. Le grand fessier a son origine entre (et autour de ) la crête iliaque et le coccyx d'où une partie rayonne dans le tractus Maissiat et les autres tronçons jusqu'à la tubérosité fessière sous le grand trochanter. Le grand fessier est avant tout un extenseurs et rotateurs latéraux de l'articulation de la hanche, et il entre en action lors de la montée des escaliers ou se lever d'une assise à la posture debout. En outre, la partie insérée dans le fascia lata et kidnappe la partie insérée dans la tubérosité fessière adduits la hanche. Les deux muscles fessiers profonds, le gluteus medius et minimus , proviennent du côté latéral du bassin. Le muscle moyen fessier est la forme d'un bouchon. Les fibres antérieures agissent comme un rotateur médial et fléchisseur; les fibres postérieures comme un rotateur latéral et extenseur; et le muscle de la hanche toute kidnappe. Le minimus a des fonctions similaires et les deux muscles sont insérés sur le grand trochanter.

Les muscles de la hanche

Les muscles de la hanche ventrale fonctionnent comme rotateurs latéraux et jouent un rôle important dans le contrôle de l'équilibre du corps. Parce qu'ils sont plus forts que les rotateurs médiaux, dans la position normale de la jambe, la pointe du pied pointe vers l' extérieur pour obtenir un meilleur soutien. L' obturateur interne provient sur le bassin sur le trou obturateur et sa membrane , passe à travers les foramen sciatique , et est insérée sur la fosse trochantérienne du fémur. « Bent » sur la petite échancrure sciatique , qui agit comme un point d' appui, le muscle forme les rotateurs latéraux les plus forts de la hanche avec le grand fessier et carré crural. Lorsque vous êtes assis avec les genoux fléchis , il agit comme un ravisseur. Le externus obturatrice a un parcours parallèle à son origine située à la frontière postérieure du foramen obturé. Il est couvert par plusieurs muscles et agit comme un rotateur latéral et un adducteur faible. Les inférieurs et Gemelli supérieurs représentent les têtes marginales du internus et aider obturatrice ce muscle. Les trois muscles ont été appelés coccygiennes triceps. Le femoris quadratus prend naissance à la tubérosité ischiatique et est inséré sur la crête intertrochantérienne entre les trochanters. Ce aplati acte musculaire comme un rotateur latéral fort et adducteur de la cuisse.

Hip adducteurs

Les muscles adducteurs de la cuisse sont innervés par le nerf obturateur , à l'exception de pectine qui reçoit des fibres du nerf fémoral , et le grand adducteur qui reçoit des fibres du nerf tibial . Le gracilis provient près de la symphyse pubienne et est unique parmi les adducteurs en ce qu ' elle atteint au- delà du genou pour attacher sur le côté médian de l' arbre du tibia , agissant ainsi sur les deux articulations. Il partage son insertion distale avec le sartorius et tendineux , les trois muscles formant la patte d' oie . Il est le muscle le plus médian des adducteurs, et avec la cuisse enlevé son origine peut être clairement vu cambrant sous la peau. Avec le genou étendu, il adduits la cuisse et fléchit la hanche. La pectine a son origine sur l' éminence ilio - pubienne latéralement à la gracilis et, de forme rectangulaire, se prolonge de façon oblique pour fixer immédiatement derrière le petit trochanter et en bas de la ligne pectiné et la partie proximale de la ligne âpre sur le fémur. Il est un fléchisseur de l'articulation de la hanche, et un adducteur et un faible rotateur interne de la cuisse. Le petit adducteur provient de la branche inférieure de la symphyse ci - dessous gracile et étend de manière oblique en dessous du pectiné jusqu'au tiers supérieur de la ligne âpre. Sauf pour être un adducteur, il est un rotateur latéral et faible flexion de l'articulation de la hanche.

Le muscle long adducteur a son origine au ramus supérieur de la symphyse et insère médiale le troisième milieu de la ligne âpre. Principalement un adducteur, il est également responsable d'une flexion. Le grand adducteur a son origine , juste derrière le muscle long et profond est à elle. Son large ventre se divise en deux parties: l' une est insérée dans la ligne âpre et le tendon de l'autre descend jusqu'à adducteur tubercule sur le côté interne de l' extrémité distale du fémur , où il forme un septum intermusculaire qui sépare les fléchisseurs des extenseurs. Magnus est un puissant adducteur, particulièrement actif lors du franchissement des jambes. Sa partie supérieure est un rotateur latéral , mais la partie inférieure joue le rôle d' un rotateur médial de la jambe fléchie lorsqu'elle est tournée vers l' extérieur et se prolonge également l'articulation de la hanche. Le minimus adducteur est une subdivision séparé incomplètement du grand adducteur. Son origine forme une partie antérieure de la magnus et elle est insérée de manière distale sur la ligne âpre au- dessus du magnus. Il agit au produit d' addition et latérale tourner le fémur.

Cuisse

Fonction des muscles du genou
Mouvement Les muscles
(par ordre d'
importance)
Extension

• quadriceps
• * tenseur du fascia lata

Flexion

• Semimembranosus
• tendineux
• Biceps crural
• Gracilis
• Sartorius
• Poplité
• Gastrocnemius

médial
rotation

• Semimembranosus
• tendineux
• Gracilis
• Sartorius
• Poplité

latéral
rotation

• Biceps crural
• * tenseur du fascia lata

* Assistance Insignifiant.

Les muscles de la cuisse peuvent être classés en trois groupes en fonction de leur emplacement: muscles antérieurs et postérieurs et les adducteurs (du côté médial). Tous les adducteurs , à l' exception gracile insérer sur le fémur et d' agir sur l'articulation de la hanche, et ainsi se qualifier fonctionnellement que les muscles de la hanche. La majorité des muscles de la cuisse, les muscles de la cuisse « vrais », à insérer sur la jambe (soit le tibia ou le péroné) et agissent principalement sur l'articulation du genou. En général, les extenseurs sont situés sur antérieure de la cuisse et fléchisseurs se trouvent sur la partie postérieure. Même si le genou fléchit sartorius, il est ontogénétiquement considéré comme un extenseurs depuis son déplacement est secondaire.

Antérieur et les muscles de la cuisse postérieure.

Des muscles de la cuisse antérieure les plus importants sont les quatre muscles du quadriceps : central crural rectus , qui est entouré par les trois Vasti, le vastus intermedius , médial et lateralis . Rectus femoris est fixée au bassin avec deux tendons, tandis que les vasti sont insérés au fémur. Les quatre muscles unissent dans un tendon commun inséré dans la rotule d'où le ligament rotulien prolonge jusqu'à la TTA . Les fibres de la forme de vasti médiale et latérale deux retinacula qui étire passé la rotule sur les deux côtés vers le bas pour les condyles du tibia. Les quadriceps est l' extenseur du genou, mais le rectus femoris fléchit en outre l'articulation de la hanche, et le muscle articulaire du genou protège la capsule articulaire de l'articulation du genou d'être pincé lors de l' extension. Le sartorius fonctionne superficiellement et en oblique vers le bas sur la face antérieure de la cuisse, de l' épine iliaque antérieure à la patte d' oie sur le côté médial du genou, d'où il est en outre étendu dans le fascia crural . Les actes de sartorius comme fléchisseur à la fois sur la hanche et du genou, mais, en raison de son parcours oblique, contribue également à médial rotation de la jambe en tant que l' un des muscles des pes (avec le genou fléchi), et à la rotation latérale de la hanche mixte.

Il y a quatre muscles de la cuisse postérieure. Le biceps crural a deux têtes: La tête longue a son origine sur la tubérosité ischiatique ainsi que le demi - tendineux et agit sur deux articulations. La tête courte provient du tiers médian de la ligne âpre sur l'axe du fémur et le septum intermusculaire latéral de la cuisse , et agit sur une seule articulation. Ces deux têtes se réunissent pour former le biceps qui insère sur la tête du péroné . Le biceps fléchit l'articulation du genou et fait tourner la jambe fléchie latéralement - il est le seul dispositif de rotation externe du genou et doit donc opposer à tout rotateur médial. De plus, la longue étend l'articulation de la hanche. La demi - tendineux et les demi - membraneux partagent leur origine à la longue portion du biceps, et les deux attache sur le côté médian de la tête proximale du tibia ainsi que le gracilis et sartorius pour former la patte d' oie. Les actes tendineux sur deux articulations; extension de la hanche, la flexion du genou, et une rotation interne de la jambe. Distalement, le demi - membraneux tendon est divisé en trois parties désignées sous le nom de profondus de pes . Fonctionnellement, le demi - membraneux est similaire à la demi - tendineux, et produit ainsi l' extension de l'articulation de la hanche et la flexion et la rotation interne au niveau du genou. En arrière , au- dessous de l'articulation du genou, le poplité étend de manière oblique à partir de la épicondyle fémoral latéral vers le bas à la face postérieure du tibia. La Brousse subpopliteal est situé en plein cœur du muscle. Poplité fléchit l'articulation du genou et la jambe tourne médiale.

Et le pied crus

Fonction des muscles du pied
Mouvement Les muscles
(par ordre d'
importance)
Dorsi-
flexion

• jambier antérieur
• extensor digitorum
longus
• Extenseurs du
longus

plantaires
flexion

• triceps sural
• long péronier latéral
• court fibulaire
• fléchisseur
longus
• jambier postérieur

eversion

• long péronier latéral
• court fibulaire
• extensor digitorum
longus
Fibulaire tertius

Inversion

• triceps sural
• tibial postérieur
• fléchisseur
longus
• fléchisseur
longus
• jambier antérieur

Avec le poplité (voir ci - dessus) en tant que la seule exception, tous les muscles de la jambe sont attachés au pied et, en fonction du lieu, peuvent être classés en une partie antérieure et d' un groupe postérieur séparé de l'autre par le tibia, le péroné, et la membrane interosseuse . À leur tour, ces deux groupes peuvent être divisés en sous - groupes ou couches - le groupe antérieur comprend les extenseurs et les péroniers, et le groupe postérieur d'une superficielle et une couche profonde. Fonctionnellement, les muscles de la jambe sont soit extenseurs, responsable de la flexion dorsale du pied, ou fléchisseurs, responsable de la flexion plantaire . Ces muscles peuvent également classés par innervation, les muscles fournis par la subdivision antérieure du plexus et ceux fournis par la subdivision postérieure . Les muscles des jambes qui agissent sur le pied sont appelés les muscles du pied extrinsèques tandis que les muscles du pied situés dans le pied sont appelées intrinsèques.

Dorsiflexion (extension) et la flexion plantaire se produisent autour de l'axe transversal qui traverse l'articulation de la cheville de la pointe de la malléole médiale de l'extrémité de la malléole latérale. Pronation (éversion) et de supination (inversion) se produit le long de l'axe oblique de l'articulation de la cheville.

Extrinsèque
muscles antérieure.

Trois des muscles antérieurs sont extenseurs. De son origine sur la surface latérale du tibia et la membrane interosseuse, le ventre à trois côtés du jambier antérieur descend en dessous de la supérieure et extensor inférieure retinacula à son insertion dans la partie plantaire de la moelle médiale cunéiforme et le premier métatarsien . Dans la jambe ne portant pas le poids, la dorsale jambier antérieur fléchit le pied et soulève le bord interne du pied. Dans la jambe de support de poids, il tire la jambe vers le pied. Le extensor digitorum longus a une large origine étirage du condyle latéral du tibia vers le bas le long du côté antérieur du péroné, et la membrane interosseuse. À la cheville, le tendon se divise en quatre qui étendent à travers le pied à la partie dorsale aponévroses des dernières phalanges des quatre doigts latéraux. Dans la jambe ne portant pas de poids, le muscle étend les chiffres et dorsiflexes du pied et à la jambe de support de poids agit semblable à du jambier antérieur. Le longus extenseurs hallux a son origine sur le péroné et la membrane interosseuse entre les deux autres extenseurs et est, de façon similaire à la extensor digitorum, est inséré à la dernière phalange du gros orteil ( « hallux »). Le muscle dorsiflexes l'hallux, et agit semblable à du jambier antérieur à la jambe de support de poids. Deux muscles sur le côté latéral de la jambe forment le groupe péronier. Le long péronier latéral et brevis ont tous deux leurs origines sur le péroné et ils passent tous deux derrière la malléole latérale où leurs tendons passent sous la retinacula fibulaire . Sous le pied, la longus étend de la partie latérale de la partie médiane dans une rainure, contreventement ainsi la voûte plantaire transversale du pied . Le brevis est fixé sur le côté latéral de la tubérosité du cinquième métatarsien. Ensemble , les deux péroniers forment les pronateurs forts du pied. Les muscles péroniers sont très variables et plusieurs variantes peuvent parfois être présents.

muscles postérieurs et profonds. Superficial

Des muscles postérieurs sont trois dans la couche superficielle. Les principaux fléchisseurs plantaires, communément appelé le triceps sural , sont le soléaire , qui se pose sur le côté proximal des deux os de la jambe, et le gastrocnémien , les deux têtes de qui se pose sur l'extrémité distale du fémur. Ces muscles s'unissent dans un grand tendon terminal, le tendon d' Achille , qui est attaché à la tubérosité postérieure du calcanéum . Le plantaires suit de près la tête latérale du gastrocnémien. Son tendon du muscle entre ceux du soléaire et gastrocnémien et est intégré à l'extrémité interne du tendon du calcanéum.

Dans la couche profonde, le jambier postérieur a son origine sur la membrane interosseuse et les zones d'os voisins et descend derrière la malléole interne . Sous le pied , il se divise en une partie médiane d' épaisseur fixée à l' os naviculaire , et une partie latérale légèrement plus faible inséré dans les trois os cunéiformes. Le muscle produit la flexion plantaire et la supination simultanée dans la jambe ne portant pas de poids, et se rapproche du talon au mollet de la jambe. Le muscle long fléchisseur de l' hallux se pose de manière distale sur le péroné et sur la membrane interosseuse d'où son ventre du muscle relativement épais va bien distalement. Son tendon se prolonge sous le rétinaculum des fléchisseurs à la semelle du pied et se fixe enfin sur la base de la dernière phalange de l'hallux. Il plantarflexes l'hallux et aide à supination. Le long fléchisseur des orteils , enfin, a son origine dans la partie supérieure du tibia. Son tendon du muscle à la semelle du pied où il bifurque en quatre tendon terminal connecté aux dernières phalanges des quatre orteils latéraux. Il traverse le tendon du jambier postérieur distalement sur le tibia, et le tendon du long fléchisseur hallux dans la semelle. Distalement à sa division, le plantae quadratus rayonne dans et à proximité du milieu des phalanges ses tendons pénétrer dans les tendons du muscle fléchisseur digitorum brevis . Dans la jambe ne portant pas de poids, il fléchit plantaire et les orteils et les pieds supinates. Dans la jambe de support de poids supporte la voûte plantaire . (Pour le poplité , voir ci - dessus.)

Intrinsèque

Les muscles intrinsèques du pied, les muscles dont les ventres sont situés dans le bon pied, sont soit dorsale ( en haut) ou plantaire (unique). Du côté dorsal, deux longs muscles extenseurs extrinsèques sont superficiels aux muscles intrinsèques et leurs tendons forment l'aponévrose dorsale des orteils. Les extenseurs courtes intrinsèques et interosseux plantaire et dorsale irradie dans ces aponévrose. Le extensor digitorum brevis et extensor hallux ont une origine commune sur la face antérieure du calcanéum, d'où leurs tendons se prolongent dans les aponévroses dorsales des chiffres 1-4. Ils agissent à ces chiffres dorsiflexion.

Les muscles plantaires peuvent être divisés en trois groupes associés à trois régions: celles du grand chiffre, le petit chiffre, et la région entre ces deux. Tous ces muscles sont couverts par l'épais et dense aponévrose plantaire , qui, avec deux septa dur, forment les espaces des trois groupes. Ces muscles et de leur fonction de tissu adipeux que des coussins qui transmettent le poids du corps vers le bas. Dans son ensemble, le pied est une entité fonctionnelle.

muscles Intrinsic pied

Le abducteur hallux tronçons le long du bord interne du pied, du calcanéum jusqu'à la base de la première phalange du premier chiffre et l'os médian de sesamoid. Il est un ravisseur et un fléchisseur faible, et contribue également à maintenir l'arche du pied. Lateral aux hallux abducteurs est le flexor hallucis brevis , qui provient de l'os cunéiforme médial et du tendon du jambier postérieur. Le hallux fléchisseur a une médiale et latérale d' une tête insérée latéralement à l'hallux abducteurs. Il est fléchisseur plantaire importante qui vient en service de premier plan dans le ballet classique ( par exemple pour le travail de pointe ). Le hallux adducteur a deux têtes; une tête oblique plus forte qui se produit à partir des os cunéiformes parallélépipédiques et latérales et les bases des deuxième et troisième métatarsiens; et une tête transversale qui se pose à partir des extrémités distales des troisième-cinquième métatarsiens. Les deux têtes sont insérés sur l'os sésamoïde latéral du premier chiffre. Les actes musculaires comme tenseur aux arches du pied, mais peut aussi produit d' addition et le premier chiffre plantaire fléchir sa première phalange.

Les Opponens l' auriculaire provient de la longue ligament plantaire et la gaine tendineuse plantaire du long péronier latéral et est inséré sur le cinquième métatarsien. Lorsqu'il est présent, il agit pour plantaire souple le cinquième chiffre et soutient la voûte plantaire. Le fléchisseur l' auriculaire provient de la région de base du cinquième métatarsien et est insérée sur la base de la première phalange du cinquième doigt où il est généralement confondu avec l'abducteur du premier chiffre. Il agit pour plantaires fléchir le dernier chiffre. Les plus grands et les plus longs muscles du petit orteil est le abducteur . Étirage du processus latérale du calcanéum, une deuxième pièce jointe sur la base du cinquième métatarsien, à la base de première phalange du cinquième doigt, le muscle forme le bord latéral de la semelle. Sauf pour soutenir la voûte, il fléchit plantaire le petit orteil et agit également comme un ravisseur.

Les quatre lombricaux ont leur origine sur les tendons du fléchisseur commun des orteils, d'où ils atteignent le côté médial de la base de la première phalange de deux à cinq chiffres. Sauf pour le renforcement de la voûte plantaire, ils contribuent à la flexion plantaire et déplacer les quatre chiffres vers le gros orteil. Ils sont, contrairement aux lombricaux de la main, assez variable, parfois absente et parfois plus de quatre sont présents. Le plantae quadratus se pose avec deux feuillets de marge de la surface plantaire du calcanéum et est inséré dans le tendon (s) du fléchisseur longus, et est connu comme la « tête plantaire » de ce dernier muscle. Les trois plantaire Interosseux se pose avec leurs têtes individuelles sur le côté médial de la troisième-cinquième métatarsiens et sont insérés sur la base des premières phalanges de ces chiffres. Les deux têtes des quatre dorsale Interosseux apparaissent sur deux métatarses adjacents et se fondent dans les espaces intermédiaires. Leur fixation distale est sur la base des phalanges proximales des deuxième-quatrième chiffres. Les interosseux sont organisées avec le deuxième chiffre comme un axe longitudinal; les plantaires agissent comme adducteurs et chiffres de traction 3-5 vers le deuxième chiffre; tandis que les dorsaux agissent comme abducteurs. De plus, l'acte interosseux comme fléchisseurs plantaires aux métatarsophalangiennes . Enfin, le flexor digitorum brevis provient de dessous du calcanéum pour insérer ses tendons sur les phalanges moyennes des chiffres 2-4. Parce que les tendons de la course fléchisseur longus entre ces tendons, le brevis est parfois appelé perforatus . Les tendons de ces deux muscles sont entourés d'une gaine tendineuse. Le brevis agit pour plantaire fléchir les phalanges.

La flexibilité

La flexibilité peut être défini simplement comme la disposition amplitude de mouvement (ROM) fournie par un spécifique joint ou un groupe de joints. Pour la plupart, des exercices qui augmentent la flexibilité sont réalisées avec des intentions pour stimuler la longueur totale des muscles, réduire les risques de blessures et d'améliorer potentiellement la performance musculaire dans l' activité physique . L' étirement des muscles après l' engagement dans une activité physique peut améliorer la force musculaire, d' accroître la flexibilité et réduire la douleur musculaire . Si un mouvement limité est présent dans une articulation, la « insuffisante extensibilité » du muscle ou d'un groupe musculaire, pourrait être restreindre l'activité de l'articulation touchée.

Étirage

L' étirement avant l'activité physique intense a été pensé pour augmenter la performance musculaire en augmentant le tissu mou passé sa longueur réalisable afin d'augmenter l' amplitude de mouvement. Beaucoup de personnes physiquement actives pratiquent ces techniques comme un « warm-up » afin d'atteindre un certain niveau de préparation musculaire pour les mouvements d'exercices spécifiques. Lorsque l' étirement, les muscles doivent se sentir un peu mal à l' aise , mais pas physiquement angoissante.

  • Flexion plantaire: L' une des étirements musculaires de la jambe la plus populaire est l'étape debout talon soulève, ce qui implique principalement l' gastrocnémien , soléaire et le tendon d' Achille . Talon pose debout permettent à l'individu d'activer les muscles du mollet en se tenant debout sur une marche avec les orteils et l' avant - pied , en laissant le talon accroché à l'étape, et plantaire fléchissant l' articulation de la cheville en soulevant le talon. Cet exercice est facilement modifié en tenant sur un rail à proximité de l' équilibre et est généralement répété 5-10 fois.
  • Dorsiflexion: Pour étirer les antérieurs muscles de la jambe , des étirements tibias croisés fonctionnent bien. Ce mouvement va étirer les Dorsiflexion muscles, principalement les jambier antérieur , extenseurs hallux et extensor digitorum longus , en faisant lentement les muscles pour allonger le poids corporel est appuyé sur l'articulation de la cheville en utilisant le sol comme une résistance contre le dessus du pied. Étirements tibias croisés peuvent varier en intensité en fonction de la quantité de poids corporel appliqué sur l'articulation de la cheville comme les coudes individuels au genou . Ce tronçon est généralement maintenu pendant 15-30 secondes.
  • Éversion et d' inversion: L' étirement des éversion et inversion des muscles permet une meilleure amplitude de mouvement à l'articulation de la cheville. Élévations de la cheville et des dépressions en position assise étendront les péronier et tibilalis muscles qui sont associés à ces mouvements comme ils allongent. Les muscles sont tendus Eversion lorsque la cheville devient déprimé de la position de départ. De même, les muscles d'inversion sont tendus lorsque l'articulation de la cheville devient élevée. Tout au long de ce tronçon assis, l'articulation de la cheville doit rester appuyée pendant déprimée et élevée avec la ipsilatéral main ( du même côté) afin de maintenir l'étirement pendant 10-15 secondes. Ce tronçon augmentera éversion globale et l' inversion longueur du groupe musculaire et donner plus de souplesse à l'articulation de la cheville pour grande amplitude de mouvement pendant l' activité.

Approvisionnement en sang

Les artères de la jambe sont divisés en une série de segments.

Dans la zone du bassin, au niveau de la dernière vertèbre lombaire , l' aorte abdominale , une continuation l' aorte descendante , se divise en deux artères iliaques communes . Ceux - ci immédiatement scindé en les internes et les artères iliaques externes , ce dernier qui descend le long du bord interne du psoas pour sort de la zone du bassin à travers la lacune vasculaire dans le cadre du ligament inguinal .

L'artère entre la cuisse comme l' artère fémorale qui descend du côté interne de la cuisse du canal adducteur . Le canal passe de la face antérieure à la face postérieure de la branche où l'artère laisse à travers le hiatus adducteur et devient l' artère poplitée . L'artère poplitée Sur le dos du genou traverse le creux poplité au muscle poplité où elle se divise en antérieures et les artères tibiale postérieure .

Dans le bas de la jambe, le tibia antérieur pénètre dans le compartiment des extenseurs à proximité du bord supérieur de la membrane interosseuse de descendre entre les jambier antérieur et le extenseur propre du gros orteil . Distal au supérieur et retinacula extenseurs du pied , il devient l' artère dorsale du pied . La tibiale postérieure forme un prolongement direct de l'artère poplitée , qui pénètre dans le compartiment des fléchisseurs de la jambe inférieure à descendre derrière la malléole interne , où il se divise en les médianes et les artères plantaires latérales , dont la branche postérieure donne lieu à l' artère péronière .

Pour des raisons pratiques , le membre inférieur est divisé en régions quelque peu arbitraires:
Les régions de la hanche sont tous situés dans la cuisse antérieure, la région subinguinal est délimitée par le ligament inguinal, le sartorius et le pectine et fait partie du triangle fémoral qui se prolonge de manière distale à l'adducteur long. En arrière, la région fessière correspond au grand fessier. La région antérieure de la cuisse se prolonge de manière distale à partir du triangle fémoral à la région du genou et latéralement par rapport à la fascia lata de tenseur. La région postérieure se termine de manière distale avant de la fosse poplitée. Les régions antérieure et postérieure du genou étendent à partir des régions proximale jusqu'au niveau de la tubérosité du tibia. Dans le bas de la jambe les régions antérieure et postérieure vers le bas pour étendre les malléoles. Derrière les malléoles sont les régions rétromalléolaire latéral et médial et derrière ceux - ci est la région du talon. Enfin, le pied est divisé en une région dorsale supérieurement et une région plantaire inférieurement.

Veines

Veines de la jambe.

Les veines sont subdivisées en trois systèmes. Les veines profondes retournent environ 85 pour cent du sang et les veines superficielles environ 15 pour cent. Une série de veines perforantes relient les systèmes superficiels et profonds. Dans la posture debout, les veines de la jambe doivent gérer une charge exceptionnelle car ils agissent contre la gravité lors de leur retour du sang vers le cœur. Les valves veineuses aident à maintenir le superficiel à la direction profonde du flux sanguin .

veines superficielles:

Les veines profondes:

innervation

Les nerfs de la jambe droite, antérieure et postérieure aspects

L'innervation sensorielle et motrice à la branche inférieure est fournie par le plexus lombo - sacrée , qui est formé par la rami ventrale des vertèbres lombaires et sacrées nerfs rachidiens avec des contributions supplémentaires à partir du nerf sous - costale (T12) et le nerf coccygien (CO1). Sur la base de la distribution et de la topographie, le plexus lombo est subdivisé dans le plexus lombaire (T12-L4) et le plexus sacral (L5-S4); celle - ci est souvent plus subdivisée en les sciatiques et plexus pudendale :

Le plexus lombaire est formée latéralement par rapport au trous de conjugaison par le rami ventral des quatre premiers lombaires nerfs spinaux (L1-L4), qui passent tous par psoas . Les grandes branches du plexus sortent du muscle de passer brusquement vers le bas pour atteindre la paroi abdominale et la cuisse (sous le ligament inguinal ); à l'exception du nerf obturateur qui passent à travers le petit bassin pour accéder à la partie interne de la cuisse à travers les trous obturateurs . Les nerfs du plexus lombaire passent devant l' articulation de la hanche et supportent principalement la partie antérieure de la cuisse.

Le iliohypogastric (T12-L1) et les nerfs ilio - inguinal (L1) émergent du psoas près de l'origine du muscle, de l' endroit où ils courent latéralement vers le bas pour passer en avant au-dessus de la crête iliaque entre le abdominis transverse et oblique interne abdominale , puis dirigé au-dessus de la ligament inguinal. Les deux nerfs donnent des branches musculaires à ces deux muscles. Iliohypogastric fournit branches sensorielles sur la peau de la région latérale de la hanche, et sa branche terminale perce finalement l'aponévrose de l' oblique externe abdominal au-dessus de l'anneau inguinal pour fournir branches sensorielles sur la peau là. Ilioinguinalis sort par l'anneau inguinal et fournit branches sensorielles sur la peau au-dessus de la symphyse pubienne et la partie latérale du scrotum .

Le nerf génitofémoral (L1, L2) quitte psoas - dessous des deux premiers nerfs, immédiatement se divise en deux branches qui descend le long du côté antérieur du muscle. La branche fémorale sensorielle fournit la peau au- dessous du ligament inguinal, tandis que la branche génitale mixte fournit la peau et les muscles autour de l'organe sexuel. Le nerf cutané fémoral latéral (L2, L3) quitte psoas latéralement au- dessous du nerf précédent, est oblique vers le bas et latéralement au- dessus du iliaque , sort de la zone du bassin à proximité de l' épine iliaque , et fournit la peau de la cuisse antérieure.

Le nerf obturateur (L2-L4) passe dedans derrière psoas pour sortir du bassin à travers le canal de l' obturateur , après quoi on dégage les branches de l' obturateur externe et se divise en deux branches qui passent derrière et devant adducteur pour alimenter le moteur innervation à tous les autres muscles adducteurs. La branche antérieure fournit également les nerfs sensoriels de la peau sur une petite surface sur la face médiale distale de la cuisse. Le nerf fémoral (L2-L4) est le plus grand et le plus long des nerfs du plexus lombaire. Il fournit innervation moteur à iliopsoas , pectiné , sartorius et quadriceps ; et les branches sensorielles de la cuisse antérieure, médiale bas de jambe et le pied postérieur.

Les nerfs du plexus sacral passent derrière l'articulation de la hanche pour innerver la partie postérieure de la cuisse, la majeure partie de la jambe et du pied. Le supérieur (L4-S1) et les nerfs fessiers inférieurs (L5-S2) innervent les muscles fessiers et du fascia lata tenseur . Le nerf cutané fémoral postérieur (S1-S3) contribue branches sensorielles sur la peau de la cuisse postérieure. Le nerf sciatique (L4-S3), le plus grand et le plus long nerf dans le corps humain, quitte le bassin à travers les plus foramen sciatiques . Dans les branches postérieure de la cuisse , il donne tout d' abord au large à la tête courte du biceps crural et divise ensuite dans la tibiale (L4-S3) et les nerfs fibulaire commun (L4-S2). Le nerf péronier continue vers le bas sur la face interne du biceps femoris, entoure le col de la fibula et entre l'avant de la jambe inférieure. Là , il se divise en une profonde et une branche terminale superficielle . La branche superficielle fournit les muscles péroniers et la branche profonde pénètre dans le compartiment des extenseurs; les deux branches atteint dans le pied dorsal. Dans la cuisse, le nerf tibial donne des branches à demi - tendineux , semi - membraneux , adducteur , et la longue des biceps crural. Le nerf passe alors directement à l'arrière de la jambe, à travers le creux poplité pour fournir les fléchisseurs de la cheville sur le dos de la jambe inférieure et continue ensuite vers le bas pour fournir tous les muscles de la plante du pied. Le pudendale (S2-S4) et les nerfs coccyx (S5) Co2 fournissent les muscles du plancher pelvien et la peau environnante.

Le tronc lombo - sacrée est une branche de communication passant entre les plexus lombaire sacrée et contenant des fibres ventrales de L4. Le nerf coccyx , le dernier nerf spinal, émerge du hiatus sacral , unit à la rami ventrale des deux nerfs derniers sacrum, et forme le plexus coccyx .

Inférieure de la jambe et du pied

La jambe et la cheville doivent garder exercés et se déplaçant bien qu'ils sont la base du corps entier. Les membres inférieurs doivent être forts afin d'équilibrer le poids du reste du corps, et les gastrocnémiens muscles prendre part à une grande partie de la circulation sanguine.

Des exercices

Isométriques et norme

Il y a un certain nombre d'exercices qui peut être fait pour renforcer la jambe. Par exemple, afin d'activer fléchisseurs plantaires dans les fléchisseurs plantaires profonds on peut s'asseoir sur le sol avec les hanches fléchis, la cheville neutre avec les genoux complètement étendu comme ils alternent en poussant leur pied contre un mur ou la plate - forme. Ce genre d'exercice est bénéfique , car elle ne provoque pratiquement aucune fatigue. Une autre forme d'exercice isométrique pour le gastrocnémien serait assis veau pose qui peut être fait avec ou sans équipement. On peut être assis à une table avec leurs pieds à plat sur le sol, puis fléchir plantaire les deux chevilles de sorte que les talons sont élevés sur le sol et le gastrocnémien fléchis. Un mouvement alternatif pourrait être des exercices de chute de talon avec les orteils étant calé sur une surface comme un mouvement opposé élevée , ce qui améliorerait l'amplitude de mouvement. Orteil unijambiste soulève pour le muscle gastrocnémien peut être effectuée en tenant un haltère dans une main tout en utilisant l'autre pour l' équilibre, et puis debout avec un pied sur une plaque. L'étape suivante consisterait à fléchir plantaire et maintenir le genou droit ou joint fléchie légèrement. Le sural triceps est contractée au cours de cet exercice. Exercices de stabilisation comme le Bosu squat balle sont également importants en particulier car ils aident les chevilles à adapter à ayant la forme de la balle afin d'équilibrer.

Signification clinique

Les alpinistes ont accru le risque de blessures aux jambes graves. Cela est généralement dû à l'absence d'aide médicale dans les régions montagneuses, ainsi que les dépréciations de mouvement de restreindre l'accès à d'autres services médicaux.

Basse blessure à la jambe

Blessures à la jambe inférieure sont fréquents pendant la course ou du sport. Environ 10% de toutes les blessures totales impliquent des membres inférieurs chez les athlètes. La majorité des athlètes entorse leurs chevilles, qui sont principalement causés par les charges accrues sur les pieds quand ils se déplacent dans le pied vers le bas ou dans une position de la cheville extérieure . Toutes les zones du pied, qui sont l'avant - pied, la voûte plantaire et arrière - pied, absorbent différentes forces pendant la course et peuvent entraîner des blessures aussi. L' exécution et diverses activités peuvent causer des fractures de stress, une tendinite, des blessures musculo, ou toute douleur chronique à nos membres inférieurs, comme le tibia.

Types d'activités

Les blessures aux muscles ischio-jambiers quadriceps ou sont causées par les charges d'impact constant aux jambes au cours des activités, telles que taper dans un ballon. Tout en faisant ce type de mouvement, 85% de ce choc est absorbé aux ischio-jambiers qui peuvent causer des tensions aux muscles.

  • Saut - est un autre risque parce que si les jambes ne débarquent pas correctement après un saut initial, il peut y avoir des dommages au ménisque dans les genoux, entorse à la cheville par éversant ou inverser le pied, ou des dommages au tendon d' Achille et gastrocnémien s'il est trop de force tout en fléchissant plantaire.
  • Haltérophilie - tels que le mal accompli squat profond , est également dangereux pour les membres inférieurs, parce que l'exercice peut conduire à une surextension, ou un outstretch, de nos ligaments du genou et peut causer des douleurs au fil du temps.
  • Exécution - l'activité la plus commune associée à une blessure à la jambe inférieure. Il y a une pression constante et le stress d' être mis sur les pieds, les genoux et les jambes lors de l' exécution par la force gravitationnelle. Déchirures musculaires dans les jambes ou la douleur dans divers domaines des pieds peuvent être le résultat de mauvaises biomécanique de la course.
Fonctionnement

Les blessures les plus courantes en cours impliquent les genoux et les pieds. Diverses études ont porté sur la cause initiale de ces blessures connexes en cours d' exécution et a constaté qu'il ya beaucoup de facteurs qui se rapportent à ces blessures. Coureurs à distance des femmes qui avaient des antécédents de blessures à la fracture de stress ont des forces d'impact verticales plus élevées que les sujets non blessés. Les grandes forces sur la partie inférieure des jambes ont été associés à des forces gravitationnelles, et en corrélation avec ce fémoro - patellaire ou blessures aux genoux potentiels. Les chercheurs ont également constaté que ces blessures connexes en cours d' exécution affectent les pieds ainsi que les coureurs avec des blessures antérieures ont montré plus pied éversion et plus pronation pendant la course que les coureurs non-blessés. Cela provoque plus de charges et forces sur le côté médian du pied, ce qui provoque plus de stress sur les tendons du pied et la cheville (tendons péroniers) . La plupart de ces blessures en cours d' exécution sont causés par l' utilisation excessive et que l' exécution à des distances plus longues hebdomadaires pendant une longue durée est un risque pour blesser les jambes.

Outils de prévention

Étirements volontaires aux jambes, comme le tronçon de mur, l' état des ischio - jambiers et le muscle du mollet à divers mouvements avant de les travailler avec vigueur. L'environnement et ses environs, comme un terrain accidenté, peuvent causer les pieds à la position d'une manière non naturelle, si le port de chaussures qui peuvent absorber les forces de l'impact du sol et permettre une stabilisation des pieds peut éviter des blessures lors de l' exécution aussi bien. Les chaussures doivent être structurés de manière à permettre à la traction de friction à la surface de la chaussure, l' espace pour les différentes contraintes à la grève de pied, ou pour des arcs réguliers, confortables pour les pieds.

Résumé

Les chances d'endommager nos extrémités inférieures seront réduites en ayant connaissance des activités liées à la blessure à la jambe inférieure et le développement d'une forme correcte de fonctionnement, comme non plus pronation du pied ou de surutilisation les jambes. Des mesures préventives, telles que divers tronçons, et porter des chaussures appropriées, réduiront les blessures de se produire ainsi.

Fracture

Une fracture de la jambe peut être classé en fonction de la impliqué os dans:

Gestion de la douleur

Inférieure de la jambe et de la gestion des douleurs aux pieds est essentielle pour réduire la progression des autres blessures, des sensations désagréables et de limiter les modifications tout en marchant et en cours d' exécution. La plupart des individus souffrent de douleurs diverses dans leur jambe et le pied en raison de différents facteurs. Inflammation musculaire , fatigue , sensibilité , gonflement et déchirure musculaire de la surutilisation musculaire ou d'un mouvement incorrect plusieurs conditions souvent vécues par les athlètes et le public commun pendant et après l' activité physique à fort impact. Par conséquent, suggéré des mécanismes de gestion de la douleur sont fournis pour réduire la douleur et de prévenir la progression de la blessure.

La fasciite plantaire

A fasciite plantaire tronçon de pied est une des méthodes recommandées pour réduire la douleur causée par la fasciite plantaire (figure 1). Pour ce faire , le fascia plantaire étirement, alors qu'il était assis dans un endroit de la présidence de la cheville sur le genou opposé et tenir les orteils du pied avec facultés affaiblies, tirant lentement. Le tronçon doit être maintenu pendant environ dix secondes, trois fois par jour

le syndrome de stress tibial médial (attelle tibia)

Plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour aider à contrôler la douleur causée par périostite . Placer la glace sur la zone touchée avant et après la course va aider à réduire la douleur. En outre, le port d'orthèses , y compris un néoprène manchon (figure 2) et porter des chaussures appropriées telles qu'une voûte plantaire peut aider à éliminer la maladie. L' étirement et le renforcement de la face antérieure du tibia ou du tibia médial en effectuant des exercices de plantaire et dorsal fléchisseurs tels que le veau étirement peut également aider à soulager la douleur

Achille tendinopathie

Il existe de nombreuses approches appropriées à la douleur résultant de la manipulation tendinite d' Achille . L'action principale est de se reposer. Les activités qui ne fournissent pas de stress pour les personnes affectées tendon sont également recommandés. Le port orthothics ou prothèses fourniront coussin et empêchera le touché du tendon d' Achille de subir davantage de stress lors de la marche et effectuer des étirements thérapeutiques. Quelques modalités d'étirement ou d' exercices excentriques tels que l' orteil prolongement et la flexion et du mollet et de talon extensible sont bénéfiques pour abaisser la douleur des patients atteints de tendinopathie d' Achille (Figure 4)

Société et culture

Les adolescentes et adultes dans de nombreuses cultures occidentales souvent enlever les poils de leurs jambes . Tonifiés, jambes bronzées, rasées sont parfois perçues comme un signe de la jeunesse et sont souvent considérés comme attrayants dans ces cultures.

Généralement , les hommes ne se rasent pas leurs jambes dans toute culture. Cependant, la jambe de rasage est une pratique généralement acceptée dans la modélisation . Il est également assez courant dans les sports où l'épilation rend l'athlète sensiblement plus rapide en réduisant la traînée ; le cas le plus courant est compétitive la natation . Elle est pratiquée aussi dans d' autres sports comme le cyclisme, où les blessures de la peau sont communs: l'absence de cheveux cultivés rend les pseudos, les égratignures et des contusions guérissent plus rapidement en raison de la population microbienne réduite sur la peau rasée.

Galerie d'images

Voir également

Remarques

Références

Liens externes